Naruto-bleach


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FB : RDV pour un avenir plus sur …

Aller en bas 
AuteurMessage
Lightning Rokumaru
Capitaine de la division 0
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 23
Localisation : Robert martinique france DOM

MessageSujet: FB : RDV pour un avenir plus sur …   Mer 7 Avr - 2:23

Quelques jours avant l’attaque des espadas, j’avais décidé de parler avec mon zanpakutô car je n’avais plus eu le temps de lui parler depuis assez longtemps et je profitai du moment de calme qui régnait sur le gotei 13. Je ms mis dans mon bureau, regardai la mine de papier qui trainait sur mon bureau, poussai un grand soupir et d’une voix calme appela mon lieutenant, et lui appris mon grand sourire qu’il n’avait pas finis son boulot matinale … Il devait encore faire toutes ma mine de papier classer dans le « pour passer le temps » mais je me gardais la partie presque vide de « documents officiels à remplir exclusivement par le capitaine », Je pris cette dernière et la mis sur mon armoire. J’étais enfin près pour la communication avec mon zanpakutô qui ne m’a, au par avant, jamais donné son nom. J’entrai donc dans mon univers, c’était un labyrinthe de cristal, on se voyait dans certains murs mais pas dans d’autres, certaines pièces était en feu d’autres était pleine de vents, de rafales, d’autres encore était remplis d’eau, il y en avait même qui était électrique et plus rare cette fois il y avait des salles où il y avait des combinaisons de deux pièces, donc de deux éléments, et plus on se rapprochait du centre, plus il y avait de fusions d’éléments. Les 3 dernière salles étaient les plus stupéfiantes, la 3ème était la fusions des 5 éléments dit précédemment, l’avant-dernière était celle du temps : certaines parcelles avant le temps accélérer d’autre ralentit … Et la dernière avait la fusions des 5 éléments et du temps …. Pour ainsi dire, mon univers était pour le moins complexe. Dans la dernière pièce qui était la plus grande j’aperçu mon zanpakutô je lui demandai alors d’une voix accueillante :

Pourquoi te caches-tu ? Où vas-tu ? Je veux juste te parler apprendre à te connaitre pour que nous soyons plus en alchimie… Si tu le veux bien …

J’attendis quelques minutes dans un grand silence puis j’entendis un souffle puis une voix :

*Je ma cache car je n’aime pas trop les gens extérieurs à cette univers et cette pièce, si invivable soit elle me donne un sentiment de sécurité. Cependant tu m’as l’air honnête, et gentille je veux bien parler avec toi.*

Je fus heureuse de cette réponse et mon sourire était au rendez-vous. C’était là les premiers mots que j’échangeais avec mon zanpakutô depuis qu’il m’avait confié son invocation shikai. Puis je repris :

Peut-être que nous pourrions allez dans une autre salle si tu n’en trouve pas d’autre assez sécurisante au reviendra ici, ça te vas ?

*OK, je veux bien, on va allez dans une autre salle que j’aime bien pour les même raisons.*

Nous marchâmes donc, moi derrière mon zanpakutô et je me posai une question sur lui :

Sais-tu qui tu es ?

*Oui … Enfin non je ne sais pas exactement, tu le sais toi ?*

Oui, tu es mon zanpakutô, tu te rappel une fois j’étais venu et tu n’arrêtais pas de répéter une phrase, je l’ai répéter lorsque j’étais dans le monde réel et c’était mon shikai…

*Voilà c’est là, et je sais ce que c’est le shikai et le bankai aussi. Donc si je comprends bien, je suis l’âme de ton arme, et c’est toi que j’entends quand tu dis donne moi un petit plus pour m’aider et je ne sais jamais que faire.*

Ha, je comprends tu as du perdre la mémoire, ça devrait te revenir.

La pièce était vraiment très spécial elle était totalement le contraire de la première, en effet c’était la seul salle qui n’avait rien de spécial. Enfin
en arrivant dans cette salle, nous avions traversé d’autre salles comme une avec un énorme reiatsu, une autre avec un terrain rocheux, une autre avec un terrain différent, en faite il y avait autant de pièce que de terrains possible et même les fusions de terrains. Il y en avait d’autre qui avait beaucoup de reflets, d’autres était des salles d’armes, et d’autres de boucliers. Puis dans la salle vide, je commençais à discuter avec mon zanpakutô, et après une bonne demi-heure de bavardages, il retrouva enfin la mémoire et me dit :

*Merci beaucoup de m’avoir aidé à retrouver la mémoire, Mais tu n’étais là que pour ça non ?*

Et bien je crois que je suis percer à jours … Au début je ne pensais pas en effet devoir te ramener ta mémoire et t’expliquer ton rôle j’étais là car comme je te l’ai dit tu es l’un des plus ancien zanpakutô que le monde connaisse donc ta seule puissance en shikai me permet de vaincre n’importe qui, Mais par les temps qui cours je préférai avoir une marge de sécurité plus importante et donc obtenir et le maîtriser totalement, comme pour mon shikai actuellement en faite.

*D’accord, malheureusement, je ne peux pas te le donner comme cela tu dois me prouver t’as vrai valeur de guerrière en te battant contre moi en shikai et moi aussi mais avec un petit plus en gros pour l’une des première fois tu va devoir te battre contre quelqu’un que tu sais plus fort que toi.*

Je compris alors que ce ne sera pas une mince affaire, cependant je m’y attendais un peu. Alors je me mis en shikai, mon zanpakutô fit de même, les murs de cristaux disparurent et il n’y avait plus de limite matérielle, mais une limite imaginaire.

Le combat tant attendu était donc sur le point de commencer, on avait décidé de commencer dans la salle vide, pour pouvoir de jauger, élaborer une stratégie … Le combat commença, on avait tout deux commencé par des attaques physique, extrêmement rapide, car ma vitesse venait aussi de mon zanpakutô mais aussi de moi-même, j’avais donc un petit avantage de vitesse, cependant, il avait plus de lourdeur dans ses frapes. Mais je les contrais sans trop de difficultés, puis une frappe d’une extrême lourdeur heurta mon zanpakutô suivi d’une 2nd puis une 3ème ainsi de suite, il prit l’ascendant et au bout d’une vingtaine de frappes j’en lâchai mon zanpakutô qui arriva dans une salle qui était un terrain en éruption et expulsa mon zanpakutô au loin je me retrouvai donc désarmer face à quelqu’un qui était à l’origine plus fort que moi… Puis mon zanpakutô repris :

*Vois-tu là je n’étais pas plus fort que toi, j’étais aussi fort que toi pas plus mais maintenant je fais te montrer ton vrai shikai …
Par la grâce d'Etro, il surgit du monde invisible dans un éclair rugissant qui fend l'air, déchaine les éléments et influe sur le temps.
Le pacte conclu avec Odin par la force du destin est forgé dans le sang. ODIN !!!!*


Un cheval si sublime qu’il rayonnait dans la salle qui était bien lumineuse. De plus, Il avait deux magnifiques nouveaux zanpakutô et il dit :

*Si je te le montre maintenant, c’est que tu es apte à le maîtriser, mais maintenant du va devoir me battre sous cette forme, et toi avec ta gunblade d’origine. Que le combat recommence !!!*

J’étais donc dans une mauvaise posture, mais je ne m’avouais pas encore vaincu. Je me remis debout, j’avais bien retenu la phrase d’invocation de mon vrai shikai. Puis je concentrai mon reiatsu, ainsi que moi-même. Je partie a toute vitesse, heurta mon adversaire de plein fouet, je le frappai frappait encore, jusqu'à ne plus savoir ou j’étais mais sachant toujours où lui était. Puis on changea de salle, on était maintenant dans une salle chargé de reiatsu, tellement concentré que même moi j’avais du mal à rester debout. Mais je devais tenir coute que coute, et après une minute passé dans cette salle je commençais à me faire à la pesanteur qui y était modifié. Je n’avais toujours pas l’avantage, mon zanpakutô savait excellemment bien ce battre. Puis, il augmenta fortement sa vitesse, il tournois extrêmement vite autour de moi je ne le discernais plus. Il le remarqua et me trancha la main gauche, celle avec laquelle je me battait, puis je fermai mes yeux, pris ma gunblade côté droit, et ce à la grande stupéfaction de mon zanpakutô c’était la première fois qu’il me voyait me battre avec la main droite, en effet, naturellement, j’était droitier, mais je m’étais entrainé avec la main gauche pour gêner mon adversaire car tout le monde à l’habitude de s’entrainer avec un droitier mais pratiquement personne avec un gaucher. De ce faite, j’étais très habile de la main droite, même j’étais plus adroit de la main droite que de la main gauche, ainsi, lorsqu’il essayai de me trancher le bras droit, je sentis le reiatsu se déplacé anormalement par rapport à quand il tournais autour de moi et ainsi je parai son attaque et en profitait pour lui entailler un de ces bras, je n’eux pas le temps de voire lequel c’était, il était bien trop rapide pour cela, je n’était même pas sure que ce soit son bras car j’ai juste visée au niveau du bras et sentis une résistance quand j’ai touché la peau de mon zanpakutô. Il s’arrêta alors et me regarda, il était en faite blessé au niveau du bassin. Puis il me regarda fixement et recommença à tourner autour de moi puis je sentis qu’il n’était plus seul, mais en comptant mon zanpakutô, ils étaient 6, mais n’avait qu’un seul zanpakutô par personnes. Chacun des « clones » avaient un élément et donc j’avais mémorisé par rapport au coup qu’ils m’infligeaient. Et je pouvais savoir si c’était une attaque de feu ou d’eau … Et j’en tirai parti. La salle de reiatsu était entouré des salles élémentaires, et de celle du temps, donc je devais rapidement aller dans la salle qui allait bloquer l’élément, seule le temps ne pouvait être paré. Mais ils comprirent vite ma technique et ne s’avançait pas trop dans les salles qui pouvait leur faire tu mal. Quand une idée me vint à l’esprit. Je m’étais caché dans de l’eau, toutes les entités étaient autour de la salle, je retrouvais celui d’eau et sortis en faisant une énorme vague d’eau. Cette dernière l’affaiblit énormément car le temps qu’il se sèche il ne pouvait pas frappé avec son élément. Ainsi, je concentrai mes forces et mes attaques sur cette entité. Et au bout de quelques minutes, dans la salle du temps, je réussis à le battre, il n’était plus que 5. Je fis de même avec celui d’eau, je réussis à le pousser dans la salle d’électricité, et à lui affliger le coup de grâce. Puis les 4 derniers clones se mirent les uns à côtés des autres, se regardèrent, puis un nouveau clone apparu. Il avait lui aussi un seule zanpakutô, puis il tendit sa main libre, les zanpakutô des clones restants disparurent dans un vent de reiatsu, puis un second zanpakutô apparu dans les mains du clone qui venait d’apparaître. Puis les clones, foncèrent sur le dernier venu. Une fumée épaisse de reiatsu se dégagea, après quelques minutes la fumée se dissipa et il n’y avait plus qu’un seul zanpakutô. Ce dernier me dit :

*Tu es forte pour une personne sans son vrai shikai, tu pourras maintenant utiliser ton shikai jusqu’au stade ou je suis, mon nom complet, tu en auras besoin un jour, est Noctis Lucis Caelum ... Odin, c’est mon vrai nom en deux partie qui doivent être distincte. Je ne te dirais pas quand l’utiliser, tu le sentiras le moment venu.*

Puis il reprit ces deux zanpakutô, et un air sérieux, et me fonça dessus, je parai le premier coup, mais sentis une énorme puissance, un énorme reiatsu, et il avait fait une attaque d’eau, alors que j’avais battu le clone d’eau. Au deuxième coup, c’était l’élément feu, mais pas seulement, j’avais à peu près évalué sa force et son reiatsu, il avait la force de 7 clones réunis. Chaque coup qu’il m’infligeait était horriblement dur à contrer, de plus c mon adversaire était 7 fois plus rapide, en outre il était 7 fois plus performant. Mais je devais réussir, car je devais avoir ce bankai. Ma main droite commençait à être engourdie, j’avais du mal à serrer mon zanpakutô. Puis au bout de quelques heures de combats je lâchai mon zanpakutô sous la lourdeur des coups de mon adversaire. Puis il me frappa de plein fouet je ne l’avais pas évité, un nuage de poussière de reiatsu se dégagea alors puis il me vit indemne, alors je lui dis :

J’en étais certaine, tu sais pourquoi tu ne ma rien fais ? Tout simplement car tu n’avais plus de conviction, ton reiatsu a beau être énorme, sans conviction, il n’est rien, je vais te montrer.

En faite, j’avais tenté le tout pour le tout, mes dernière force, pour résisté à ce coup. J’avais extrêmement mal à la main mais je repris tout de même mon zanpakutô et je frappai de toute le force de mon bras droit, mon adversaire un peu désorienté, et ne comprenant pas trop ce qui c’était passé. Il mit par réflex ses deux zanpakutô en défense, et je mis toute ma force, tout mon reiatsu, toutes mes ressources dans ce coup, toutes les salles se mélangèrent, il y avait des explosions de partout dû au reiatsu qui s’échappait de la confrontation de nos lames, puis une lumière scintilla de ma gunblade, puis il y eut une énorme détonation. Enfin, après que les nuages de particules de reiatsu, et que les éléments qui se rencontraient, redeviennent stable et reprennent leur place initiale, je pouvais voire que mon zanpakutô était redevenu en forme normal, et que j’avais gagné. Il prononça alors une phrase :

*Diviser pour mieux régner, rassembler pour triompher … et tu verras ce que je vais te montrer maintenant, tu l’a plus que mérité tu m’as appris, du moins remémorer que la force, la puissance n’ai rien certes sans maîtrise mais surtout sans conviction, sans volonté de vaincre.*

Il se transforma alors en mode bankai, il était magnifique, à la fois élégant et puissant et je lui répondis :

Je suppose que ce n’est que la forme de base de mon bankai, qu’avec de l’entrainement je serais encore mieux. Et c’est pour cela que je suis tom maître et toi mon zanpakutô, je t’appartiens, comme tu m’appartiens, il n’y a pas de plus fort que l’autre, il y a juste deux personnes en une seul qui se parlent qui échangent, pour être plus fort dans une logique de rendement peut-être mais cette union résulte de notre complicité, comme deux frères.

Noctis Lucis Caelum ... Odin eu un grand sourire d’entendre comment je voyais notre alliance et repris :

*A partir de maintenant, tu pourras quand tu le voudras utiliser ton collier et ta bague, le contrôle de l’espace … *

Sur ce il me fit comprendre que je pouvais partir, et je le fis, il ne m’avait pas dit comment utilisé ma bague et mon collier, c’était encore un mystère à mes yeux, mais après tout c’est un peu comme ça qu’est mon zanpakutô : On utilise une technique, une arme que lorsqu’on est intérieurement près à le faire, c’est le subconscient qui décide de quand on utilise quelque chose.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FB : RDV pour un avenir plus sur …
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dessen, Sarah] En route pour l'avenir
» L'Alchimiste ~ Paulo Coelho
» Lytro, l'appareil photo qui révolutionne la mise au point
» La "République" avec la bande de gauche ou avec celle de droite ??????
» EN ROUTE POUR L'AVENIR de Sarah Dessen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-bleach :: Le Hors RP :: Archives :: Bleach-
Sauter vers: